Actualités et publications

Vers des croisières plus durables!

Croisières du Saint-Laurent est animée par l’adoption des pratiques diverses liées au développement durable. Les possibilités étant multiples, l’entreprise d’économie sociale s’est donc tournée vers le programme de financement du Fonds Écoleader pour bénéficier de l’accompagnement d’un expert et ainsi mettre en action sa volonté d’agir.

Crédit photo : Mathieu Depuis

L’association regroupe neuf escales le long du fleuve Saint-Laurent. Sa mission est de contribuer à la croissance du marché des croisières au Québec et de la destination Canada New England en offrant des services de commercialisation et de développement à ses membres. Au début de l’année, elle a préalablement effectué un diagnostic en développement durable avec la firme Ellio (expert inscrit au répertoire du Fonds Écoleader) et poursuivra cette collaboration pour l’étape de la planification de leur stratégie en développement durable. Cela permettra notamment de mettre en place des mesures pour encadrer les compagnies de croisières, incluant des critères lors de l’accueil des navires au niveau portuaire, lors des visites guidées et également un code d’éthique aux passagers de croisières. 

En pleine réalisation de leur stratégie, Hélène Théberge, directrice adjointe à Croisières du Saint-Laurent nous partage l’avancée de leurs démarches en développement durable, malgré les défis qu’engendrent la pandémie mondiale.

Crédit photo : Etienne Boisvert

Quel est votre rôle en lien avec l’essor écoresponsable de votre entreprise? 

Le développement durable a toujours été une préoccupation pour Croisières du Saint-Laurent. Cependant, depuis un an, nous avons amorcé une réflexion pour intégrer le développement durable dans toutes nos actions. Mon rôle a été de coordonner la création d’une stratégie de développement durable pour notre destination de croisière. 

Quel a été l’élément déclencheur à l’origine de votre projet d’adoption de pratiques écoresponsables?

 Notre destination de croisières est encore jeune et commence à prendre des parts de marché à l’échelle internationale qui sont intéressantes. La préservation des ressources et l’acceptabilité nous préoccupent. Nous avons donc souhaité nous doter d’une stratégie de développement durable afin d’encadrer nos activités et assurer la pérennité de notre industrie dans le respect de nos ressources. De plus, avec les médias sociaux, plusieurs informations non véridiques circulent. 

Quels ont été ou sont les principaux défis rencontrés durant la planification ou la mise en œuvre de ce projet?

L’industrie des croisières touche à plusieurs parties prenantes (toutes les entreprises ou organisations impliquées dans nos activités tant internationales que locales) qui seront impliquées dans notre stratégie de développement durable. La consultation de ces parties prenantes en temps de pandémie est un défi! 

Quels sont les principaux facteurs de succès du projet? 

Nous sommes à l’étape de planification et de la création de la stratégie. Le principal facteur de succès sera l’adhésion des partenaires ou parties prenantes au projet, soit l’implication des ports d’escales, des agents maritimes et des tours opérateurs dans l’application de la stratégie. Leur support et leurs actions alignées avec les nôtres seront la clé du projet. 

Que conseillerez-vous à une entreprise voulant se lancer dans un projet semblable? 

Faites-vous accompagner par des experts en développement durable! Dans notre cas, le travail de co-construction de notre stratégie est essentiel pour sa mise en application. Le soutien de la firme Ellio pour ce travail nous permet d’avancer rapidement. Le diagnostic nous permettra d’intégrer les actions à nos activités futures et non pas seulement d’avoir fait une réflexion sur les principes de développement durable. 

En terminant, comment entrevoyez-vous la relance économique?

La relance de l’industrie des croisières internationale au Québec est un grand défi. La saison est complètement annulée par la législation actuelle. Nous souhaitons qu’en 2021, le développement durable fasse partie prenante de la relance. La sécurité des populations locales, la sécurité des passagers, le respect des milieux d’accueil, le respect de l’environnement seront au coeur de nos activités. L’industrie des croisières aurait rapporté 1 milliard de dollars en 2020 en retombées économiques directes et indirectes. Ce sont des pertes significatives pour l’ensemble du Québec ainsi que des pertes d’emploi. 

Pour en savoir plus… 

L’Association des croisières du Saint-Laurent a été fondée en 2000 suite à l’initiative des administrations portuaires de Québec et Montréal. À compter de 2006, de nouveaux ports se sont ajoutés à l’association, soit : Saguenay, Baie-Comeau, Gaspé, Îles de la Madeleine, Sept-Îles, Havre-Saint-Pierre et Trois-Rivières. En 2008, le gouvernement du Québec en collaboration avec Développement économique Canada, a lancé la Stratégie des croisières internationales. Cette stratégie a permis d’effectuer des investissements majeurs afin de doter le Québec d’infrastructures d’accueil et portuaires de calibre international. La Stratégie a également permis d’intensifier les actions promotionnelles auprès des compagnies de croisières aux États-Unis et en Europe. 

Les investissements ont porté fruit, entre 2006 et 2018, le nombre de passagers reçus annuellement est passé de 110 000 à 489 000 principalement en provenance des États-Unis, de l’Allemagne et du Royaume-Uni. Les retombées économiques directes et indirectes atteignaient 501 millions de dollars en 2016 et créent 3 700 emplois. 

Croisières du Saint-Laurent poursuit ses actions de développement et de commercialisation. La destination travaille en étroite collaboration avec les régions limitrophes de la destination Canada New England. Les services de commercialisation s’étendent aujourd’hui au réseau de distribution. Une politique d’accueil a été instaurée et a fait ses preuves avec la récolte de plusieurs distinctions par les ports d’escale. 

Croisières du Saint-Laurent détient aujourd’hui une belle notoriété auprès de l’industrie des croisières et son expertise est également reconnue au Québec. L’équipe poursuit son développement dans une optique de développement durable et d’innovation afin d’atteindre les objectifs de croissance de l’industrie. 


Vous souhaitez accroître la performance de votre entreprise tout en améliorant son bilan environnemental? Le Fonds Écoleader est le coup de pouce qu’il vous faut pour passer à l’action –> En savoir plus sur notre programme de financement

Pratiques écoresponsables Technologies propres

Miralis recycle ses solvants à l’infini! 

Pratiques écoresponsables

L’horticulture encore plus verte

Abonnez-vous à notre infolettre

Effet Monstre