Actualités et publications

Une première année en mouvement au Fonds Écoleader

Depuis tout juste un an, l’équipe du Fonds d’action québécois pour le développement durable (FAQDD) travaille en étroite collaboration avec le Centre québécois de développement durable (CQDD) et Écotech Québec pour orchestrer le Fonds Écoleader (FÉ). L’initiative du gouvernement du Québec est une démarche intégrée et structurante visant l’adoption de pratiques d’affaires écoresponsables et de technologies propres par les entreprises québécoises.

À l’aube de notre deuxième année d’opération, nous avons pris un temps de recul pour observer le chemin parcouru. Ensemble et grâce à notre réseau de 18 agents accueillis par des organisations piliers dans chaque région du Québec — une structure distinctive au FÉ — nous avons créé un pôle de ressources pour les entreprises et développé notre propre programme de financement aux services des entreprises d’ici. Un répertoire de près de 300 experts de partout au Québec et un répertoire de 70 programmes de financement destinés aux projets d’adoption de technologies propres et de pratiques d’affaires écoresponsables, ainsi qu’un recueil de 200 outils pour aider les entreprises à passer à l’action ont été développés.

Lancement national

Une participation active

Depuis le lancement national du Fonds Écoleader le 20 septembre 2019, des milliers d’entreprises québécoises ont pris part au mouvement. Près de 10 000 participants ont assisté à un événement auquel a pris part le Fonds Écoleader au cours de la dernière année, ce qui démontre la force du réseau d’agents à travers le Québec. Ces derniers ont d’ailleurs su adapter leurs activités en contexte de pandémie mondiale pour rejoindre malgré tout les entreprises par le biais de capsules à la radio, balados, midis webinaires, etc. Ces activités semblent avoir fait écho auprès des entreprises, qui malgré le contexte de pandémie, ont déposé des projets au programme du FÉ. En effet, 187 projets ont été déposés au cours de la dernière année, totalisant 3 M$ demandé jusqu’à maintenant. 

Les 173 projets d’entreprises et 14 projets de cohortes soumis jusqu’à maintenant ont permis de mobiliser 510 entreprises dans un processus d’adoption de pratiques écoresponsables ou de technologies propres. À noter que certains projets de cohorte réunissent des dizaines d’entreprises issues de plusieurs régions du Québec et de différents secteurs d’activités.

Les projets financés par le Fonds Écoleader touchent un large éventail de pratiques d’affaires écoresponsables et de technologies propres : efficacité énergétique, gestion des matières résiduelles, économie circulaire, démarche stratégique en développement durable, approvisionnement écoresponsable, gestion des gaz à effet de serre (GES), gestion de l’eau, analyse de cycle de vie, bâtiment durable, écoconception et mobilité durable.

Des projets inspirants pour se démarquer

Concentrateur solaire, Centre culture et environnement Frédéric Back

Même si elles travaillent activement à s’adapter, plusieurs entreprises voient les pratiques d’affaires écoresponsables et les technologies propres comme une façon de devenir plus résilientes face au changement. En effet, dans le contexte actuel, il devient plus pertinent que jamais de dynamiser son modèle d’affaire en revoyant son approvisionnement dans une perspective locale, en valorisant l’énergie qui était perdue pour diminuer ses coûts de production ou encore en repensant l’utilisation des matières résiduelles qui étaient auparavant vues comme des déchets. Par ailleurs, environ 30 % des sommes allouées jusqu’à maintenant par le programme de financement du Fonds Écoleader visent l’acquisition de technologies propres, ce qui démontre qu’elles sont perçues par les entreprises comme des outils d’adaptation leur permettant de bien se positionner pour une relance verte.

Parmi la première vague d’entreprises financées par le Fonds Écoleader, certaines sont actuellement en pleine réalisation d’une étude/analyse en pratiques d’affaires écoresponsables, d’autres établissent un plan d’action ou bénéficient d’un accompagnement pour se préparer à implanter une nouvelle technologie propre. Avec l’aide d’experts enregistrés au répertoire du Fonds Écoleader, ces entreprises sont propulsées dans leur essor écoresponsable et en sont reconnaissantes. 

Il est encore tôt pour partager les réussites des entreprises financées au programme du Fonds Écoleader, mais déjà nous avons une bonne idée de la créativité et de la motivation qui les animent pour améliorer leur bilan environnemental. Les possibilités sont infinies, les résultats bien réels! 

Par exemple, Bonlook analyse le cycle de vie de ses produits, lunettes et emballages, en vue de réduire leur impact environnemental. La coopérative horticole Groupex analyse ses pratiques d’affaires dans le but de réduire ses émissions de GES et d’appuyer ses membres dans leurs propres démarches d’écoresponsabilité, Fruit d’Or identifie des solutions visant à réduire la consommation de combustibles fossiles dans son usine de transformation alimentaire de Plessisville. TC Transcontinental souhaite devenir un acheteur stratégique de matières plastiques post-consommation, afin de les réintégrer dans la production d’emballages souples.

Plastiques post-consommation prêts à être réintégrés dans la production d’emballages souples chez TC Transcontinental

Territoire d’Expériences Récréatives des Forêts Anciennes (TERFA) identifie et évalue la possibilité d’intégrer des mesures de construction durable, tant au niveau des matériaux que des sources d’énergie, dans ces rénovations majeures pour valoriser les ressources locales et diminuer l’empreinte environnementale de la Réserve. L’entreprise d’économie sociale la Société de formation industrielle de l’Estrie a fait appel au Fonds Écoleader pour être accompagnée par un expert qui l’aidera entre autres à structurer ses services à distance, et ce, non seulement pour répondre à la crise actuelle, mais aussi réduire à long terme l’impact GES de ses activités.

La Fiducie Foncière Communautaire de Québec (FFCQ), une jeune entreprise d’économie sociale qui se spécialise dans l’achat de terrain et le développement de projet immobilier collectif communautaire évalue la faisabilité de faire un projet NetZéro (NZER), c’est-à-dire un bâtiment à haute performance dont la demande énergétique est suffisamment faible pour qu’il puisse répondre à tous ses besoins énergétiques grâce à un système d’énergie renouvelable sans créer plus d’îlots de chaleur en ville. La FFCQ accueillera dans ses locaux la coopérative Poisson entêté, spécialisée dans l’aquaponie et l’hydroponie verticale. La coop souhaite s’installer au centre-ville de Québec pour offrir à sa population des aliments frais et locaux. Elle a demandé l’aide du Fonds Écoleader afin de faire des choix de technologies propres pour assurer ses opérations : chauffage, humidification, ventilation, filtration, etc.

Des réussites à partager

Canneberges biologiques, Fruit d’Or

Les retombées socioéconomiques et environnementales se font déjà sentir pour les entreprises plus avancées dans leur processus. Ceci est tout aussi motivant pour nos petites abeilles oeuvrant à l’analyse des projets au programme du Fonds Écoleader. Les projets déposés par les entreprises se concrétisent et prennent leur envol. Une fierté à savourer collectivement!

Enfin, pour célébrer ces réussites, nous souhaitons non seulement poursuivre nos efforts pour appuyer les entreprises dans leurs projets innovants, mais également susciter un mouvement de masse auprès d’autres entreprises.

En collaboration avec nos agents en provenance des quatre coins du Québec, nous publierons, d’ici le prochain mois, des dossiers régionaux sur le blogue du FÉ. Ces dossiers permettront de mieux comprendre le contexte, les enjeux et les initiatives régionales en matière de pratiques écoresponsables et de technologies propres. Des portraits d’entreprises en action, financés par le Fonds Écoleader ou d’autres programmes d’aide financière, seront publiés tout au long de l’année.

Élisabeth Morin, agente au Fonds Écoleader à Montréal et Sonel Merjuste, président chez Les Aliments Merjex

Sans compter que nous réalisons actuellement une vidéo bannière au Fonds Écoleader qui sortira dès le mois prochain. Un autre bon moyen de partager nos services à un plus grand nombre d’entreprises et surtout, de faire rayonner les initiatives de celles qui sont au coeur du changement. De plus, pour mieux répondre aux besoins des entreprises et de l’ensemble de nos partenaires, une nouvelle version du site web est attendue avec impatience au début l’hiver. Ça promet!

Suivez-nous dans nos réseaux sociaux cet automne, nous avons hâte de laisser place aux entreprises inspirantes sur nos plateformes.

À nous/vous de jouer!


fondsecoleader.ca

www.facebook.com/FondsEcoleader

www.linkedin.com/company/le-fonds-ecoleader

Abonnez-vous à notre infolettre

Effet Monstre