Actualités et publications

Lancement régional dans le Nord-du-Québec

Chibougamau, le 19 novembre 2019. — En collaboration avec la Société d’aide au développement des collectivités (SADC) Chibougamau-Chapais, FaunENord, en présence d’acteurs significatifs du développement durable provincial, a profité de l’assemblée générale annuelle de la SADC pour présenter aux partenaires économiques locaux et régionaux l’initiative du Fonds Écoleader, lancée le 20 septembre dernier par le ministère de l’Économie et de l’Innovation.

La directrice générale intérimaire de FaunENord, Miriam Audrey Lessard-Légaré, a notamment exprimé son enthousiasme quant à la sélection de FaunENord comme organisme hôte pour le Fonds Écoleader : « Nous tenons à remercier les partenaires qui ont soutenu notre démarche, ainsi que les acteurs du développement durable d’avoir eu la sensibilité de s’appuyer sur l’expertise régionale. FaunENord s’est toujours assuré d’être un moteur de développement durable et est très fier de pouvoir collaborer avec le Fonds Écoleader afin de maintenir et développer l’expertise des entreprises d’Eeyou Istchee Baie-James ».

Charlotte Rullac, agente du Fonds Écoleader pour le Nord-du-Québec, explique que son mandat sera facilité par la collaboration de tous les acteurs du développement régional et qu’il est nécessaire d’adresser les enjeux d’innovation et de développement durable en considérant les facteurs de nordicité, d’éloignement et de multiculturalisme. « La coopération de tous les responsables des pôles économiques et des leaders en développement durable d’Eeyou Istchee Baie-James et de l’Abitibi sera grandement appréciée afin d’accompagner les entrepreneurs et les organismes lors des dépôts de projets. J’invite également les experts régionaux et les leaders en bonnes pratiques à me contacter pour faire rayonner l’expertise et les bonnes pratiques existantes ou en cours d’élaboration ».

Un programme de financement pour concrétiser les projets

Le Fonds Écoleader est une initiative du gouvernement du Québec, coordonnée par le Fonds d’action québécois pour le développement durable (FAQDD) en collaboration avec le Centre québécois de développement durable (CQDD) et Écotech Québec. Il s’agit d’un programme d’envergure qui a pour objectif d’accompagner plus de 50 000 entreprises dans l’implantation de pratiques d’affaires écoresponsables et de technologies propres.

En outre, le Fonds, qui a pour objectif de soutenir les entreprises dans l’adoption de pratiques écoresponsables et dans la préparation à l’acquisition de technologies propres, dispose d’une enveloppe de 18,5 M$ accessible aux entreprises cries, inuites et jamésiennes, jusqu’à l’horizon 2023. L’aide versée pour des projets relevant de pratiques écoresponsables pourra s’élever jusqu’à 30 000 $ et jusqu’à 50 000 $ pour ceux en matière d’acquisition de technologies propres.

« Grâce au Fonds Écoleader, des entreprises de la région du Nord-du-Québec auront la chance d’être supportées financièrement dans leurs projets visant à mettre en place de nouveaux procédés plus respectueux de l’environnement. Ces incitatifs économiques permettront aux différents acteurs concernés de proposer des pratiques écoresponsables répondant ainsi aux préoccupations de la population en matière de développement durable », a souligné Pierre Dufour, ministre responsable de la région du Nord-du-Québec et de la région de l’Abitibi-Témiscamingue, ministre des Forêts, de la Faune et des Parcs et député d’Abitibi-Est.

Une alliance stratégique pour porter le Fonds Écoleader

« Nous avons rassemblé les acteurs clés du milieu des affaires, des technologies propres et du développement durable pour faire du Fonds Écoleader un outil sur mesure pour les entreprises du Québec. En mettant de l’avant l’offre de services actuelle tout en la bonifiant avec ses propres leviers, cette initiative rassembleuse nous permet aussi de compter sur l’expertise et les réseaux de plus 20 organisations nationales et régionales partenaires. », résume Nicolas Girard, directeur général du Fonds d’action québécois pour le développement durable (FAQDD).

Du côté d’Écotech Québec, partenaire du Fonds et spécialiste en technologies propres, « l’objectif premier est d’aider les entreprises à améliorer leur compétitivité et, du même coup, leur bilan environnemental, et ce, par l’entremise de technologies propres d’ici. Le Fonds Écoleader vient bonifier les moyens en place pour accélérer la transition au Québec vers une économie verte, innovante et performante », explique Denis Leclerc, président et chef de la direction.

« En misant sur une mobilisation inédite des organismes de développement économique de toutes les régions du Québec, le réseau d’agents du Fonds Écoleader pourra rejoindre efficacement les gestionnaires d’entreprises et les soutenir dans l’adoption des meilleures pratiques d’affaires écoresponsables », se réjouit Nicolas Gagnon, directeur général du Centre québécois de développement durable (CQDD). « Notre organisation est fière d’agir comme animateur de ce réseau qui répond à un besoin exprimé par les entreprises d’être mieux conseillées sur les ressources disponibles pour passer à l’action. Il s’agit d’un formidable levier innovant dont se dote le Québec pour accroître la compétitivité des entreprises », poursuit M. Gagnon.

Abonnez-vous à notre infolettre

Effet Monstre