Actualités et publications

L’alimentation naturelle au cœur du changement

Par Benjamin Anctil, agent du Fonds Écoleader en Estrie

La Coopérative Alentour a été fondée en 1979 par des consommateurs désireux d’obtenir une plus grande offre d’aliments sains , biologiques et respectueux de l’environnement. La Coopérative Alentour est actuellement composée d’une épicerie santé ainsi que d’un des plus importants centres de distribution de produits naturels de la province. Elle commercialise aussi la marque Artisan Tradition qu’on retrouve partout au Québec ainsi que dans une partie de l’Ontario et des Maritimes.  

Le développement durable fait partie de l’ADN de l’entreprise.  Ainsi, plusieurs actions ont été mises en place au fil des années, mais c’est en 2017 que l’entreprise a décidé d’obtenir les services d’un expert afin de structurer sa démarche. Grâce au soutien de l’organisme ADDERE, la Coopérative Alentour a initié une démarche stratégique en développement durable et s’est dotée d’un plan d’action concret. Elle est maintenant titulaire de l’accréditation “On s’engage en développement durable”. Afin de poursuivre ses démarches, la Coopérative Alentour a décidé de joindre une cohorte de cinq entreprises d’économie sociale pilotée par le Pôle d’entrepreneuriat collectif de l’Estrie. Le Fonds Écoleader est fier de propulser cette cohorte grâce à une aide financière non remboursable allant jusqu’à 50% des dépenses admissibles.

La Coopérative Alentour a été l’un des premiers commerces de l’Estrie à offrir une grande variété de produits en vrac et leur sélection s’agrandit d’année après année. Pour les autres produits, une attention particulière est portée à l’emballage. Pour le moment, les emballages de leur marque maison (Artisan Tradition) ne sont ni recyclables ni compostables. Face à ce constat, la coopérative est proactive dans la recherche d’un emballage qui serait recyclable et qui permettrait aussi de garder une fraîcheur optimale des produits. 

Crédit : Coopérative Alentour

Le choix des produits est réalisé en cohérence avec la politique d’approvisionnement responsable et d’achat local. En plus d’être exempts de 125 ingrédients nocifs pour la santé, les produits qui se retrouvent sur les tablettes de l’épicerie sont choisis en fonction de leur provenance ainsi que de l’empreinte écologique de l’emballage. De plus, afin de contribuer à la prospérité des producteurs locaux, une marge préférentielle leur est accordée. Actuellement, pour le volet distribution, plus de 70% des produits sont en provenance du Québec.

Crédit: Coop Alentour

L’entreprise d’économie sociale a priorisé deux enjeux principaux au courant des dernières années, soit la gestion des matières résiduelles et le gaspillage alimentaire. Tout d’abord, grâce à un changement de comportement ainsi que l’utilisation d’une imprimante centralisée au lieu d’imprimantes individuelles, la consommation de papier a diminué de 10%. Ces résultats ont été obtenus en parallèle à une croissance soutenue du chiffre d’affaires de l’entreprise. Ensuite, avant même que la réglementation ne l’impose, l’épicerie a banni l’utilisation de sac à usage unique. Elle offre désormais des sacs réutilisables ou des boîtes de cartons reçues des fournisseurs. Finalement, l’installation d’îlot à trois voies, servant à séparer la matière en trois catégories (compost, recyclage et déchet), a permis de réduire considérablement la quantité de matière envoyée à l’enfouissement. La prochaine étape consiste à faire une caractérisation des matières résiduelles afin de déterminer où diriger leurs efforts.

La coopérative a aussi mis en place diverses mesures pour contrer le gaspillage alimentaire et inciter ses membres à modifier leurs. Parmi celles-ci, on retrouve une zone de réduction à rabais pour les aliments défraîchis, un partenariat avec Moisson Estrie et la participation à l’initiative de Frigo Free Go. Chaque année au Canada, 2.2 millions de tonnes d’aliments comestibles sont gaspillées. C’est 40% de ce qu’on produit qui n’est pas consommé et qui engendre l’émission inutile de CO2 – ce pour quoi la Coopérative Alentour en fait son cheval de bataille! 

Afin d’avoir un portrait global des enjeux de l’entreprise, un comité de développement durable a été mis sur pied. Parmi les membres du comité, on retrouve des employés de tous les départements. Pour l’année à venir, l’entreprise souhaite obtenir un bilan carbone de ses activités. Cette démarche permettra d’identifier les activités qui émettent le plus de GES et ainsi de prioriser les projets de réduction.

Crédit : Coopérative Alentour

La Coopérative Alentour est un modèle d’entreprise durable. Elle accomplit une mission noble tout en veillant au bien-être de ses employés, de sa clientèle, de ses fournisseurs et de l’environnement. Le Fonds Écoleader est fier de contribuer à la progression d’une entreprise dynamique qui prend soin de sa communauté.


Vous souhaitez accroître la performance de votre entreprise tout en améliorant son bilan environnemental? Le Fonds Écoleader est le coup de pouce qu’il vous faut pour passer à l’action –> En savoir plus sur notre programme de financement

Abonnez-vous à notre infolettre

Effet Monstre