Actualités et publications

La microbrasserie l’Hermite a trouvé la bonne recette écoresponsables

En affaires depuis 2013, l’entreprise installée au centre-ville de Victoriaville gère aujourd’hui une usine de bière artisanale où plus de 100 recettes ont été créées, en plus d’un resto-pub équipé de 16 lignes de fut.

Au cours des trois dernières années, la microbrasserie l’Hermite a réalisé tout un exploit : réduire de 90% la quantité de déchets produits dans son resto-pub!

Geneviève Bouffard, copropriétaire de l’entreprise qui mise aussi sur les produits du terroir et les produits faits maison, est fière d’y avoir instauré des initiatives écoresponsables, et ce, depuis plusieurs années. « Nous avons notamment fait un travail du côté de l’approvisionnement en achetant des pailles et des contenants compostables et en aménageant les locaux afin de faciliter au maximum le compostage à l’usine, ainsi qu’au resto-pub », explique-t-elle.

Les motivations qui l’ont incitée à se lancer dans ce type de projet? La préservation de l’environnement et la protection des animaux, deux causes qui lui tiennent particulièrement à cœur.

Les bons ingrédients pour devenir un leader écoresponsable

Pour parvenir à une réduction de 90% des déchets produits, Geneviève confie avoir misé sur la formation de son personnel. Documents écrits, repères visuels et suivis post formations ont été utilisés afin de mieux outiller et accompagner les employés. Ces derniers sont d’ailleurs devenus un important facteur de réussite du projet, tout comme le choix et l’implantation des bons équipements et la modification de certains outils de travail (paille compostable, produits en vrac, etc.)

« Réduire nos déchets a aussi permis de sensibiliser d’autres personnes, notamment les employés qui adoptent maintenant les bonnes habitudes à la maison par mimétisme », ajoute-t-elle. Elle mentionne également un effet bénéfique sur la rétention des employés puisque les réalisations de la microbrasserie rejoignent les valeurs de plusieurs d’entre eux. Côté marketing, la clientèle semble aussi apprécier les efforts écoresponsables déployés. Les publications les mettant en valeur sont d’ailleurs les plus populaires sur les médias sociaux.

Si Geneviève avait un conseil à donner à des confrères entrepreneurs tentés de se lancer dans un projet semblable, ce serait simplement de le faire, et au plus vite! « Plus on sera nombreux, plus l’impact sera grand et les autres suivront! Quand on voit les résultats, on comprend rapidement que nous aurions dû le faire bien avant », renchérit-elle.

L’invitation est lancée!

Abonnez-vous à notre infolettre

Effet Monstre